Victoire de Greenpeace Luxembourg

Publié le par VIGILANCE OGM 33

Victoire de Greenpeace: La marque «Landliebe» désormais sans OGM
Campina, la plus grande laiterie d'Europe, renonce au lait OGM pour sa marque
«Landliebe»
Hambourg / Luxembourg, 25 septembre 2009. Greenpeace salue le fait que le lait
de la marque «Landliebe» sera désormais étiqueté «sans OGM».

Campina est la première grande laiterie à adopter une politique 'sans OGM' pour
l'alimentation des vaches qui produisent le lait utilisé dans les produits de sa
marque principale. L'entreprise réagit ainsi aux revendications de Greenpeace
d'exclure les OGM de toute l'alimentation humaine. Le lait de «Landliebe» sera
étiqueté «sans OGM» à partir d'octobre. D'autres produits laitiers comme les
yaourts et les desserts de la marque suivront.
Greenpeace Luxembourg demande à l'industrie laitière Luxembourgeoise de suivre
l'exemple et de renoncer aux OGM dans toute leur chaîne de production. «Nous
nous réjouissons que Campina joue maintenant un rôle phare dans le domaine du
lait sans OGM», déclare Alexander Hissting, chargé de campagne agriculture chez
Greenpeace Allemagne. «La majorité des consommateurs ne veulent pas du lait OGM.
Maintenant ils ont la possibilité de boire à côté du lait bio également du lait
de 'Landliebe'. Les autres laiteries d'Europe devront réagir.»
En Allemagne Greenpeace avait démontré en 2006 que les producteurs qui livraient
leur lait à «Landliebe» utilisaient des matières fourragères OGM importées.
Après une campagne d'information de Greenpeace dans de nombreux supermarchés
allemands des milliers de consommateurs ont soutenu dans des lettres et
pétitions les revendications de Greenpeace relatives à une alimentation sans
OGM. Campina a dû réagir. En plus de sa nouvelle politique 'sans OGM', Campina
va désormais produire ses produits «Landliebe» exclusivement avec des matières
fourragères venant d'Europe.
«En Europe on continue d'alimenter les vaches avec des matières fourragères OGM,
notamment du soja et du maïs OGM importés du continent américain. Greenpeace
Luxembourg demande au Ministre de l'Agriculture, de la Viticulture et du
Développement Rural du Luxembourg, Monsieur Fernand Boden, de rassembler tous
les acteurs du secteur agricole afin de créer au Luxembourg une filière garantie
'sans OGM' pour les produits animaliers tels que lait, viande et œufs», déclare
Maurice Losch, chargé de campagne OGM chez Greenpeace Luxembourg.

Publié dans COMMUNIQUES

Commenter cet article