Pétition pour refuser la culture du maïs TC1507

Publié le par VIGILANCE OGM 33

EXTRÊME URGENCE

A diffuser sans aucune modération


http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/tc-groupe-americain-pionneer-731.html

URGENCE - Lettre adressée  aux Ambassadeurs des pays qui vont contribuer à l’autorisation de culture d’un nouveau maïs transgénique en Europe ce printemps 2014.

 

Le  mardi 11 février 2014 aura lieu à Bruxelles au Conseil affaires générales

un vote décisif pour l’autorisation (ou non) de la culture d’un maïs génétiquement modifié, le TC1507 de Pioneer / Dupont.

 

La majorité qualifiée est nécessaire pour refuser ou autoriser cette culture. Si cette majorité qualifiée n’est pas obtenue la décision revient à la commission européenne qui comme à chaque fois (sauf énorme surprise) validera l’autorisation.

 

A ce jour l’issue du vote est incertaine. 5 pays voteraient pour l’autorisation, 6 s’abstiendraient et 17 voteraient contre.

 

Les calculs complexes pour la majorité qualifiée permettraient à ce stade une autorisation de culture.

 

Vous avez dit démocratie !

 

- On note que 5 pays pour l’autorisation (sur 28)  permettent de valider la culture !

 

- Le 16 janvier 2014, le parlement européen a voté avec une large majorité en faveur d’une résolution qui rejette la proposition  de la commission européenne (385 pour/contre 201).

 

- L’autorisation de ce maïs ne fera qu’exacerber la défiance des citoyens à l’égard de la capacité et des institutions de l’UE de les protéger de l’industrie GM et de son lobbying

 

- Certains pays, pour des raisons de politique intérieure, décident de s’abstenir ce qui de fait revient à voter pour l’autorisation et de ce fait permettent la culture dans tous les pays européens même dans ceux qui refusent les PGM.

 

 

Devant ces faits nous demandons par courriel aux ambassadeurs des pays concernés de transmettre à leurs gouvernements respectifs notre demande ferme de voter contre l’autorisation du maïs TC1507.

 

Pays européens concernés : Allemagne, Belgique, Espagne, Estonie, Finlande, Irlande, Portugal, République tchèque, Roumanie, Royaume uni, Suède

 

 

Publié dans refus des OGM

Commenter cet article