Pas de passage en force pour le maïs OGM TC1507 !

Publié le par VIGILANCE OGM 33

Pas de passage en force pour le maïs OGM TC1507 ! 

 

19 pays membres CONTRE, le Parlement européen CONTRE, 80% de la population CONTRE… Mais cela ne suffit pas face à la mainmise des multinationales sur la Commission européenne. Selon les règles de décision en vigueur, le maïs OGM TC1507 de Pioneer pourrait donc être autorisé en Europe dès demain. La Confédération paysanne appelle la Commission européenne à prendre acte de cette profonde opposition et à interdire le maïs TC1507.

Si ce n’était pas le cas, la Confédération paysanne demande à Philippe Martin de prendre un moratoire sur ce maïs, comme il doit aussi le faire d’urgence sur le MON810. Dans le cas contraire, nous n’hésiterons à prendre la responsabilité d’empêcher la culture de ces deux maïs.

Une évaluation indépendante et de longue durée de tous les impacts sanitaires, environnementaux et socio-économiques des OGM doit absolument être réalisée. D’ores et déjà, on sait qu’ils ne peuvent coexister avec les cultures conventionnelles et biologiques, ni avec l'apiculture. De plus, ils compromettent le droit de ressemer en contaminant irréversiblement nos semences.

Nous ne laisserons pas passer ce retour en force des OGM ! Le ministre de l’Ecologie doit se positionner dès maintenant. Il y a urgence, les semis de maïs démarrent dans un mois et demi !

contact

Guy Kastler, responsable de la Commission semences :
Laurent Pinatel, Porte-parole national :
Elina Bouchet, Chargée de communication :

Publié dans refus des OGM

Commenter cet article