Manif au salon de l'agriculture

Publié le par VIGILANCE OGM 33

Décidément le salon de l'agriculture attire les foules. Les paysans malades des pesticides se sont invités devant le stand de

l' UIPP, tandis que les anti ogm déambulaient joyeusesment en fanfare pour défendre nos abeille. 

 

 

2012-02-25 14.37.52 8037

2012-02-25 14.27.06 8003

 

 

Publié dans manifestation

Commenter cet article

PELATAN 09/03/2012 09:10

Bonjour,
Le fait que le premier groupe mondial de tabac aie une station expérimentale sur les tabacs OGM n'est bien sûr pas un scoop ...sauf qu'elle se trouve dans ce cas près de Bergerac, et non pas au
Kentucky ou en Grèce......

PELATAN 08/03/2012 18:51

Là il s'agit pas du tout de mortalité des abeilles, en tous cas a priori, mais le fait que leur miel puisse contenir des OGM le rends impossible à commercialiser suite à l'arrêt de la cour
européenne de justice ( plainte d'un apiculteur allemand).
Comme c'est une station privée,c'est tout ce qu'on peut en déduire, à moins que les maires des communes concernées aient reçu des informations plus complètes.

PELATAN 08/03/2012 18:29

Ok pas de problèmes

là, il s'agit de fleurs OGM donc les abeilles sont directement concernées.

VIGILANCE OGM 33 08/03/2012 18:39



Savez-vous quel type de mutation possède ce tabac? Traditionnellement, le tabac est une bête de laboratoire pour étudier la résistance aux virus, Quelle sont les particularités de ce tabac OGM?


L'incidence sur les abeilles est durtout liée à la protéine Bt que produit le maïs, car cet insecticide est létal pour les abeilles et leurs larves.


 



PELATAN 08/03/2012 12:13

Bonjour,

Vous êtes en Gironde, mais à une quinzaine de kilomètres de votre département, près de Bergerac, il y a une station expérimentale privée, propriété du groupe ALTADIS-IMPERIAL TOBACCO, où sont
expérimentés des plants de tabac OGM depuis quelques années. Ces plants de tabac fleurissent bien sûr et présentent un risque pour les abeilles à 10 km à la ronde. La proximité du cours de la
Dordogne peut aussi entrainer des pollens vers l'aval. C'est un stagiaire au siège à Paris La Défense qui m'en a parlé. Il y a deux semaines, j'ai eu aussi l'opportunité d'en parler à des
conseillers municipaux de deux communes italiennes jumelées avec des communes de Dordogne et du Lot et Garonne
et qui font partie du groupe des régions à la commission européenne.

Cordialement,

François Pelatan

VIGILANCE OGM 33 08/03/2012 18:21



Merci pour cette précieuse information que je vais transmettre au groupe.


Nous combattons, tous les types d'OGM, bien entendu et pas seulement le maïs. Il est important que tous les opposants aux OGM et plantes mutées fassent front ensemble.tenez-nous au courant de
vosa ctions.