Les semences paysannes, une voie d'avenir

Publié le par VIGILANCE OGM 33

COMMUNIQUE DE PRESSE

Les semences paysannes, une voie d'avenir


Plus de 300 paysans de tous les continents réunis pour échanger sur leurs expériences collectives de sélection, de gestion et de production de semences et de plants

Les Rencontres Internationales Maisons des Semences Paysannes se sont déroulées du 27 au 29 septembre à Boulazac (24) à l'initiative du Réseau Semences Paysannes et de Bio d'Aquitaine. Pendant 3 jours, plus de 300 agriculteurs venant de toutes les régions de France, et des délégations étrangères de plus de 15 pays différents ont échangés sur leurs pratiques d'organisations collectives de gestion des semences paysannes. Entre rencontres, débats, échanges de semences et de savoir-faire, ces journées ont été riches et appréciées de tous. Neuf ans après les premières rencontres d'Auzeville qui ont rassemblé quelques centaines d'acteurs jusqu'alors isolés en soif de partage, l'édition 2012 a montré que les semences paysannes sont désormais passées en France de la revendication de reconnaissance à la multiplication de réalisations collectives concrètes mobilisant des milliers de paysans, de jardiniers et de citoyens. Tous les participants se sont quittés avec le sentiment très fort que plus rien ne pourra arrêter cette reconquête des champs et des jardins.

La mobilisation des ONG et organisations paysannes en faveur de la biodiversité cultivée : plusieurs propositions d'actions

Suite à ces échanges, les ONG et les organisations paysannes qui œuvrent pour le développement et la réappropriation de la biodiversité agricole par les paysans et suivent le travail des instances de gouvernance mondiale des semences - TIRPAA, CDB, FAO, UPOV, OMPI... (*)-, se sont réunies durant 2 journées au siège du Réseau Semences Paysannes à Aiguillon (47) pour échanger leurs expériences.

Après avoir rappelé que plus de 50% des paysans du monde produisent leurs semences, ils ont souhaité alerter l'opinion publique sur le fait que les semences paysannes et les paysans qui les cultivent sont en danger, menacés par les cultures transgéniques et les lois scélérates dictées par l'industrie dans toutes les instances de gouvernance des politiques publiques sur les semences. Ils ont également souhaité rappeler que la stratégie de développement des semences paysannes s'affirme dans tous les continents portée par des mouvements paysans nationaux et internationaux. Le développement du Réseau Semences Paysannes et de ses partenaires aux niveaux français, européen et mondial, ainsi que le succès des Rencontres Internationales Maisons des Semences Paysannes en sont une démonstration éclatante.

Afin de ne pas laisser notre souveraineté alimentaire entre les mains de sociétés commerciales multinationales, et pour faire avancer les droits des paysans sur les semences, ils ont décidé :

  • d'agir de manière coordonnée dans toutes les instances mondiales où le lobby de l'industrie semencière dicte ses lois, et de faire, pour cela, intervenir des paysans et non des experts mandatés pour les représenter,

  • de favoriser les échanges d'expériences pour la multiplication de Maisons des Semences Paysannes gérées localement par les paysans et les communautés, et pour l'application de lois nationales de défense des droits des paysans sur leurs semences.

(*) TIRPAA = Traité International sur les Ressources Phytogénétiques pour l'Alimentation et l'Agriculture, CDB = Convention sur la Diversité Biologique, FAO = Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture, UPOV = Union Internationale pour la Protection des Obtentions Végétales, OMPI = Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle.

 

Contacts presse :
G
uy Kastler (Réseau Semences Paysannes) – guy.kastler@wanadoo.fr – 06 03 94 57 21

Patrick de Kochko (Réseau Semences Paysannes) – patrick@semencespaysannes.org – 06 17 06 62 60


Informations en ligne sur
www.semencespaysannes.org

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article