des faucheurs volontaires empêchent un cargo de soja de décharger à Lorient

Publié le par VIGILANCE OGM 33

LORIENT — Une centaine de faucheurs volontaires empêchent depuis samedi matin au port de Lorient le déchargement d'un cargo panaméen chargé de soja OGM pour dénoncer le manque de traçabilité et exiger l'étiquetage des animaux nourris aux OGM, selon l'un d'entre eux.

"Nous avons fait arrêter le déchargement d'un cargo et sommes montés à bord pour déverser un colorant alimentaire naturel, du brou de noix, sur le soja et assurer ainsi sa traçabilité", a dit à l'AFP Jérémy Renaud, faucheur volontaire, qui a précisé qu'il s'agissait d'une action nationale.

"Nous allons maintenir le blocage du port jusqu'à l'obtention d'un rendez-vous avec la direction générale de l'alimentation", a-t-il encore ajouté. La police de Lorient n'était pas immédiatement disponible pour donner des précisions.

Selon les faucheurs volontaires, 4,5 millions de tonnes de soja OGM arrivent chaque année dans les ports français (Brest, Lorient, Saint-Nazaire, Sète).

Publié dans COMMUNIQUES

Commenter cet article