Aude : les anti-OGM étaient attendus de pied ferme

Publié le par VIGILANCE OGM 33

  http://www.midilibre.fr/2013/04/15/les-anti-ogm-etaient-attendus-de-pied-ferme,679189.php

Aude : les anti-OGM étaient attendus de pied ferme

 la video:

http://www.lindependant.fr/2013/04/15/action-des-anti-ogm-sur-le-site-de-monsanto,1745993.php

La visite a convaincu les militants... qu’il fallait continuer la lutte.
La visite a convaincu les militants... qu’il fallait continuer la lutte. (N. A.-V.)

Les militants de la Conf', en "visite citoyenne", lundi, sur le site Monsanto à Trèbes, étaient attendus de pied ferme par un impressionnant dispositif de forces de l’ordre.

Ils devaient investir le site aux aurores, comme ils l’avaient fait la dernière fois, le 23 janvier 2012. Ce jour-là, les militants anti-OGM avaient vidé plusieurs sacs de leur contenu... Du maïs transgénique.

"Nos vaches préfèrent l’herbe"

Avaient-ils l’intention d’en faire autant, hier ? On ne le saura pas. Car, à 6 h 30, ils étaient attendus de pied ferme par un impressionnant dispositif de forces de l’ordre. Une bonne cinquantaine de gendarmes ! Les manifestants étaient à peine le double. Dont la majorité repoussée manu militari.

Le projet est loin de faire l’unanimité

Quelques-uns ont réussi à déjouer le dispositif de surveillance pour déployer leurs banderoles et tagger des messages sur les murs de l’usine, à la peinture rouge : "OGM : menace sur tout le vivant", "Nos vaches préfèrent l’herbe" ou encore "60 silos en plus = plus de pesticides et moins d’abeilles"...

Car les dirigeants du géant américain de l’agroalimentaire ont obtenu un permis de construire pour l’agrandissement d’une usine de semences à Trèbes. "Soit 55 M€ d’investissements, entre 20 et 30 emplois créés", selon la direction. Quels que soient les arguments, le projet est loin de faire l’unanimité, y compris chez les riverains qui étudieraient, selon nos informations, les actions à mener pour éventuellement faire annuler le permis de construire ou, au moins, convaincre la Dreal de ne pas accorder à Monsanto le permis d’exploitation. Affaire à suivre.

Publié dans refus des OGM

Commenter cet article