Apiculture: lettre ouverte aux maïsiculteurs.

Publié le par VIGILANCE OGM 33

Dans une lettre ouverte envoyée lundi aux maïsiculteurs, les apiculteurs leur demandent « de ne pas cultiver de maïs Mon 810 à moins de 10 kilomètres des ruchers fixes ou transhumants, cette distance étant celle conseillée par le HCB (Haut-Conseil des biotechnologies, ndlr) pour éviter la contamination du miel ».

 

« L'AGPM, et certains de ses adhérents ayant affirmé vouloir semer du Mon 810, les apiculteurs les mettent en garde, et leur signifient leur totale détermination à agir en justice pour obtenir la destruction des cultures de Mon 810 situées à moins de 10 kilomètres des ruchers », écrivent les associations apicoles et la Confédération paysanne dans leur lettre.

 

Selon eux, cette présence empêcherait les apiculteurs d'exercer leur profession, leur production n'étant pas commercialisable.

 

Les organisations « espèrent que les maïsiculteurs comprendront leur préoccupation et renonceront à semer du Mon 810 ».

 

 

Téléchargez la lettre ouverte des apiculteurs aux maïsiculteurs.

Publié dans contaminations

Commenter cet article