L’Allemagne adopte un étiquetage "sans OGM"

Publié le par VIGILANCE OGM 33

L’Allemagne adopte un étiquetage « sans OGM »

Afin de garantir la possibilité aux consommateurs de « choisir en connaissance de cause leurs aliments

», la ministre allemande de l’agriculture, Ilse Aigner, a présenté, mi-août, un nouveau logotype

destiné aux produits dont la fabrication est garantie sans OGM. Une initiative destinée à relancer ce

type d’étiquetage autorisé en Allemagne depuis plus d’un an mais jusqu’à présent peu utilisé par les

professionnels.

En pratique, depuis un an, l’étiquetage « sans OGM » n’a pratiquement pas fait son apparition

dans les linéaires des grandes surfaces alimentaires, a déploré en substance la ministre

allemande de l’agriculture, Ilse Aigner. C’est la raison pour laquelle, cette dernière a décidé

d’offrir aux professionnels la possibilité d’utiliser gratuitement un logotype unique, réservé à ce

type de produit garantis issus d’une agriculture conventionnelle. Cette initiative vise à combler

une lacune de la législation communautaire, explique la ministre, qui regrette l’absence de possibilité

d’introduire un étiquetage obligatoire pour les produits comme les œufs, le lait ou la viande

issus d’animaux nourris avec des aliments contenant des OGM. Selon elle, l’étiquetage « sans

OGM » va, en partie, permettre de combler cette lacune, en garantissant qu’ « aucun OGM, y

compris de simples traces » ne sont intervenus en cours d’élaboration des produits.

Publié dans information

Commenter cet article