Les anti-OGM ne sont pas des Khmers verts

Publié le par VIGILANCE OGM 33

Christian Vélot : « Les anti-OGM ne sont pas des Khmers verts ! »
Paru , dimanche 22 février 2009

Christian Vélot : « Nous n'avons pas la preuve absolue que les OGM sont dangereux. Mais ils ont des effets inattendus sur la faune... Donc sur nous. »

Les OGM (1) font à nouveau parler d'eux. Depuis que l'AFSSA (2) a remis un rapport à la Commission européenne dans lequel elle explique que « les maïs transgéniques présentent le même niveau de sécurité sanitaire que les variétés conventionnelles ». Les OGM seraient même sur le retour en France.

Pour continuer l'information et la sensibilisation, l'association Bernard Astruc, administrateur de l'association Bio Consom'acteurs a organisé, hier, une journée de prévention à Lorgues. Avec un invité de marque : Christian Vélot, docteur en biologie et maître de conférence en génétique moléculaire à l'université Paris-Sud.

L'Union européenne est-elle sur le point d'avoir la peau de la motion française anti-OGM ?


L'ensemble des experts des pays de l'UE ne sont pas parvenus à trouver une majorité qualifiée sur les demandes faites à la France - et à la Grèce - de lever les mesures d'urgence empêchant la culture htde ce maïs OGM. Ils n'ont donc pas pu entériner la suspension française. Dans quelques semaines, ce sont les ministres européens qui se prononceront sur le sujet. S'ils ne décident de rien, c'est la Commission européenne qui devra trancher avec l'AFSSA.

Et le choix de la Commission européenne sera...


Ce sera oui. Sans aucune surprise. L'AFSSA a déjà tranché contre le moratoire. La Commission ira dans leur sens.

Pourquoi l'AFSSA est-elle si catégorique sur les OGM ?


L'AFSSA est complètement partisane du lobby pro-OGM. On peut leur apporter toutes les études que l'on veut, il n'accepte que celles qui ont été faites par la firme OGM.

Donc les OGM seront bientôt de retour en France ? Avec les faucheurs ?


Oui, les OGM reviendront bientôt dans notre pays. Mais pas dès 2009. D'ailleurs c'est cela qui provoque des hémorroïdes aux décideurs européens. L'OGM ne reviendra pas assez vite pour eux. C'est pour ça qu'il y a toute cette agitation en ce moment. Ils essaient de reconquérir l'opinion publique en faisant passer les anti-OGM pour des Khmers verts ! Quant aux faucheurs je les encouragerai à nouveau dans leurs actions. Sans eux, il n'y aurait jamais eu de débat sur les OGM...

Faut-il de nouvelles études pour mieux cerner les risques liés aux OGM ?

Absolument. Les plantations OGM devraient être évaluées comme les pesticides avec un test de trois mois sur trois espèces animales différentes et un test de deux ans sur les rats. Aucune plante OGM n'a été évaluée plus de trois mois. On passe ainsi à côté de tous les effets chroniques sur les reins et le foie...

dallemand@nicematin.fr

1. Organisme génétiquement modifié.

2. Agence française de sécurité sanitaire des aliments.

Publié dans COMMUNIQUES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article