Relaxe des militants anti OGM, Monsanto pas content content!

Publié le par VIGILANCE OGM 33

Relaxe des militants anti-OGM: "incompréhension et exaspération" de Monsanto

PARIS - Monsanto a exprimé mercredi "son incompréhension et son exaspération" après la relaxe dont ont bénéficié les militants anti-OGM poursuivis pour avoir envahi un site du semencier dans l'Aude, en 2006.

Alors que les faits jugés sont "particulièrement violents et clairement délictueux, Monsanto tient à exprimer son incompréhension et son exaspération devant la décision rendue" mercredi par le tribunal correctionnel de Carcassonne, selon un communiqué de la société.

"La relaxe prononcée revient à nier toute action délictueuse et tout préjudice pour Monsanto et ses collaborateurs", a déclaré Laurent Martel, directeur de Monsanto France, dont les propos sont repris dans le communiqué.

"Devant une telle impunité", Monsanto se demande "jusqu'où les activistes anti-OGM auront-ils le droit d'aller avant d'être sanctionnés pour des actes qui enfreignent la loi?"

"La France est aujourd'hui une zone de non-droit pour les auteurs d'actes de violence et de vandalisme menés par les opposants aux biotechnologies", a ajouté M. Martel.

Le tribunal correctionnel de Carcassonne a relaxé mercredi l'ensemble des militants anti-OGM, parmi lesquels José Bové, poursuivis pour entrave à l'exercice de la liberté du travail après avoir envahi le site du semencier Monsanto, à Trèbes (Aude) le 13 avril 2006.

(©AFP / 17 septembre 2008 19h50)

A la lecture de la réaction de Monsanto, on comprend bien que le droit ne devrait pas s'appliquer de la même façon à tout le monde: il y a les voyous  qui s'arrogent le droit de corrompre les autorités pour imposer leur loi, qui se donnent le droit de polluer les cultures des autres , de ruiner paysans et apiculteurs, et les victimes qui deviennent des terroristes quand ils veulent faire entendre la voix du bon droit! Heureusement que certains tribunaux sont encore  lucides et conscients de ce qui se trame. Merci aux juges de Carcassonne, et on souhaite que ça fasse jurisprudence que tous les faucheurs menacés de lourdes peines d'amendes disproportionnées aux 'dommages' soient relaxés, et la culture d' OGM définitivement stoppée partout dans le monde.. 

Publié dans COMMUNIQUES

Commenter cet article