libres tous les deux, mais criminalisation de la contestation!

Publié le par VIGILANCE OGM 33

libres tous les deux!

Après 48h de garde à vue enfin la lumière du jour et les amis militants ,fidèles et dans un soutien sans faille.

J ‘insiste sur le fait que lorsque les conditions de détention sont pénibles, savoir que les copains sont dehors permet de puiser une grande énergie au fond de soi

En ce qui me concerne les charges de violence à agent ne sont plus retenues mais pour Magali elle est assignée à comparaître Mardi à 13h30.

Nous sommes bien en pleine dérive sécuritaire et des propos mensongers pour condamner des militants ne posent  aucun problème éthique. C’est  bien un procès politique dont il s agit ici et de la criminalisation
de toute forme de contestation.

Dominique

les faits :

Ce jeudi, suite au report du procès des affaires de Lugos, la manifestation de soutien prévue place de la République a suivi son cours jusque vers 14h,
C'est alors que plusieurs véhicules de police sont arrivés en trombe, poursuivant un automobiliste . Devant la violence de l'interpellation et en particulier la façon dont un jeune enfant a été malmené, nous sommes
intervenus pour manifester verbalement notre désapprobation face à de telles méthodes dignes d'un commando anti terroristes.
 Une jeune maman avec son bébé de quelques mois dans les bras a été violemment repoussée quand elle a voulu s'interposer entre les policiers et l'enfant.
Pour toute réponse les personnes présentes  n ‘ont eu que véhémence et agressivité policière avec menace de leurs armes...(Domi s’est interposé pour empêcher un policier de faire usage de sa matraque.).

Les policiers sont alors partis, emmenant le conducteur menotté.

Une demi heure plus tard environ une voiture de police est revenue sur le site et 4 policiers en tenue sont  venus m interpeller : sans aucune résistance je les ai suivis
Les copains militants se sont mobilisés  autour de la voiture de police et Magali s est retenue à moi pour ne pas que je sois embarqué. Elle a été projetée au sol avec une grande violence et embarquée elle aussi.

Je remercie vivement toute les personnes qui se sont mobilisées et face à  ces politiques déshumanisantes et autoritaires on voit toute la force de la solidarité.
Résistons et tous Mardi 13h30 devant le Palais de justice pour soutenir Magali

Note de la blogueuse :
A aucun moment il n’ y a eu le moindre geste de violence de la part d’aucun d’entre nous vis à vis des policiers !
Nous sommes plus d’une trentaine à pouvoir témoigner.

Publié dans COMMUNIQUES

Commenter cet article