Des inconnus détruisent partiellement un champ d'OGM à Zurich

Publié le par VIGILANCE OGM 33

Quelque 35 personnes ont pénétré par la force dans le site de l'Institut de recherche Agroscope à Zurich-Reckenholz. Ils ont partiellement détruit un champ d'essai de blé génétiquement modifié.

Cinq d'entre eux ont été arrêtés peu après dans les environs, a indiqué la police. Il s'agit de Suisses, deux hommes et trois femmes, âgés de 29 à 39 ans. Le montant des dégâts et les motifs de l'action ne sont pas encore connus.

L'Université de Zurich et l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) ont planté 2000 m² de blé transgénique sur ce site ce printemps. Le blé a été traité pour résister aux champignons parasites. Il s'agit d'étudier la qualité du blé et la biosécurité.

Cet essai est effectué dans le cadre du programme national de recherche PNR 59 "Utilités et risques de la dissémination des plantes génétiquement modifiées". Le Département fédéral de l'environnement l'a autorisé.

Un recours contre ce projet est néanmoins pendant, mais il n'a pas d'effet suspensif. Il a été déposé par douze organisations de défense de l'environnement, des consommateurs et des paysans, dont Greenpeace et Bio Suisse.

(ats / 13 juin 2008

http://www.romandie.com:80/infos/ats/display.asp?page=20080613141854824172194810700_brf035.xml

reçu de http://terresacre.org

Publié dans COMMUNIQUES

Commenter cet article