Le projet de loi OGM est rejeté !!!!!!!!!

Publié le par VIGILANCE OGM 33


Publié par : LIBERATION.FR
Le : mardi 13 mai 2008

***********************

Enorme surprise à l'Assemblée nationale: le projet de loi controversé sur les OGM a été rejeté à la suite de l'adoption d'une motion de procédure du PC.

Le projet de loi controversé sur les OGM a été rejeté mardi par l'Assemblée nationale, après l'adoption surprise, à une voix près (136 contre 135), d'une motion de procédure PCF défendue par André Chassaigne, ce qui entraîne automatiquement la fin de l'examen du texte.


"Le texte est rejeté", a déclaré dans un large sourire la présidente de séance, Catherine Génisson (PS).

Le projet, très contesté, a suscité aujourd'hui — jour prévu pour son adoption définitive — une très forte mobilisation en séance de la gauche, alors que les députés de droite se montraient moins assidus.

Dès l'annonce du rejet du texte, des clameurs se sont fait entendre aux abords du Palais-Bourbon où manifestaient des anti-OGM.
Le dernier texte en date rejeté par l'Assemblée via une motion de procédure remonte à celui sur le PACS.

La gauche exulte

Les députés de l’opposition de gauche ont exulté mardi dans les couloirs de l’Assemblée nationale après le rejet surprise du projet de loi sur les OGM grâce à l’adoption, contre toute attente, d’une motion de procédure de la gauche.

«C’est une très belle leçon donnée au gouvernement et à Nicolas Sarkozy, j’espère qu’à l’instant où je parle le président de la République est en train de manger la moquette de l’Elysée, parce que c’est une victoire des Français contre le gouvernement qui voulait faire passer une loi en force», a lancé Noël Mamère (Verts).

«C’est un coup de tonnerre dans le ciel des semenciers», s’est exclamé le député PS, Arnaud Montebourg. «Il n’y a plus de texte sur les OGM, il est sorti de l’ordre du jour, le gouvernement est maintenant obligé de reprendre la procédure au départ avec le même chemin de croix, c’est à dire la désapprobation profonde d’une partie de sa propre majorité sur sa libération des OGM en France», a-t-il ajouté.

«Tous les députés des appellations d’origine contrôlée, des fromages, des vins, des productions agricoles qui risquaient d’être contaminées par les OGM avaient finalement soutenu notre position de protection de notre patrimoine agricole», a-t-il soutenu.

«La majorité des députés a considéré que le texte n’était pas correct, qu’il n’était pas abouti, qu’il ne fallait pas le discuter», s’est réjoui André Chassaigne (PCF), l’auteur de la motion de procédure adoptée à une voix près (136 contre 135) qui a abouti au rejet du texte.

«Il fallait écouter l’opposition, ses propositions, et les préoccupations des Français. La majorité qui a essayé de passer en force vient d’être sanctionnée, et durement», a ajouté le président du groupe PS, Jean-Marc Ayrault.

«Le gouvernement ne voulait pas du vote solennel car il voulait éviter que sa majorité explose, sa majorité ne s’est pas mobilisée et nous avons gagné le vote», s’est félicitée la députée Verte Martine Billard.

Publié dans COMMUNIQUES

Commenter cet article